LAVOIR AU FIL DE L'EAU N°2 A DOMMARIEN

Architecture & paysages

DOMMARIEN

LAVOIR AU FIL DE L'EAU N°2 A DOMMARIEN

Architecture & paysages

DOMMARIEN

  • , © Jean-François Feutriez
  • , © Jean-François Feutriez
  • , © Jean-François Feutriez
  • , © Jean-François Feutriez
  • , © Jean-François Feutriez
  • , © Jean-François Feutriez
  • , © Jean-François Feutriez
  • , © Jean-François Feutriez
  • , © Jean-François Feutriez

Ce deuxième lavoir est accessible par un petit chemin en herbe longeant une propriété privée. Le 21 juin 1826, une ordonnance royale autorise la création de lavoirs à minerai de fer installés au niveau du moulin du bas (les patouillets). Ils servaient à séparer le minerai de fer de la terre. Ce minerai venait de Dommarien et de la région d'Auberive. L'eau boueuse des patouillets a d'abord été évacuée vers la rivière, mais à la suite des protestations des habitants des villages en aval qui s'en servaient pour abreuver le bétail, l'eau est ensuite dirigée vers des puits perdus. On ne parle plus des patouillets à partir de 1860.

Aujourd'hui les eaux de la Vingeanne disparaissent en totalité dans le sol à la sortie du village. Ces trous appelés andouzoirs semblent correspondre aux anciens puits perdus des patouillets. Les recherches n'ont pas permis de prouver, comme certains l'affirment, que les eaux réapparaissent au Creux Janin à Cusey.

Infos pratiques

Groupes

  • Pas de privatisation possible

Visites

Langues parlées

  • Français

Tarifs

  • Gratuit

Date et horaires

Du 01/01/23 au 31/12/23

  • Lundi :

    ouvert

  • Mardi :

    ouvert

  • Mercredi :

    ouvert

  • Jeudi :

    ouvert

  • Vendredi :

    ouvert

  • Samedi :

    ouvert

  • Dimanche :

    ouvert

Accès libre toute l'année.

Contact

52190 DOMMARIEN

Des escapades sur-mesure

Découvrir la Haute-marne