MAISON DE 1949

Architecture & paysages

CHOISEUL

MAISON DE 1949

Architecture & paysages

CHOISEUL

  • , © Jean-François Feutriez
  • , © Jean-François Feutriez
  • , © Jean-François Feutriez
  • , © Jean-François Feutriez

Maison haut-marnaise typique de nos villages, qu’on a pu construire dans nos campagnes depuis le XVIIIe siècle jusqu’à l’après-guerre comme en témoigne encore cette maison, datée de 1949, jumelée sur la gauche avec une autre habitation sans écurie et actuellement en ruines. Cette maison est traditionnellement à trois « chats » ou travées : habitation, grange et écurie, à une époque où l’abandon du cheval au profit de la mécanisation nécessitait pourtant de plus grands espaces agricoles, qu’on délocalisera à l’extérieur des villages à partir des années 1960-1970.

Remarquons la pierre monolithique verticale qui forme le jambage commun entre la porte de l’habitation et la fenêtre aux linteaux cintrés, une caractéristique haut-marnaise qui oblige à construire un volet de fenêtre asymétrique tout à fait typique dans notre région. Un volet qui porte des découpes en trèfle, ce qui est assez peu courant dans nos campagnes.

Conformément à la tradition, cette maison a été placée sous la protection d’un saint autrefois placé dans la niche au-dessus de la porte. Une niche aujourd’hui vide, qui conserve dans son fond le décor figuré et assez peu courant de « l’arbre de vie ». Quand on sait que « l’arbre de vie » et la croix du Christ sont des équivalents symboliques, on peut penser que c’est une représentation du Christ qui était placé dans cette niche, ce qui est très exceptionnel.

Infos pratiques

Groupes

  • Pas de privatisation possible

Visites

Langues parlées

  • Français

Tarifs

  • Gratuit

Date et horaires

Du 01/01/24 au 31/12/24

  • Lundi :

    ouvert

  • Mardi :

    ouvert

  • Mercredi :

    ouvert

  • Jeudi :

    ouvert

  • Vendredi :

    ouvert

  • Samedi :

    ouvert

  • Dimanche :

    ouvert

Site privé : vue de l'extérieur de la propriété.

Accès

52140 CHOISEUL

Contact